Inspections-sanctions: le SNALC dit STOP!

Inspections-sanctions: le SNALC dit STOP!

Publié le 06-02-2017

Dernière modification le 21-02-2018

Monsieur le Recteur,
Nous recevons actuellement une nouvelle vague d'appels d'enseignants qui, à l'issue d'une inspection, n'ont plus qu'une envie : quitter ce métier.
Or vous ne pouvez pas ignorer que ces cas sont nombreux dans certaines disciplines, et notamment en Lettres.

Comment se fait-il que des enseignants ressortent d'une inspection, ou plutôt de l'entretien qui suit la séance, découragés, blessés, voire détruits, parfois au point de ne plus pouvoir envisager de retourner dans une classe ?
Les professeurs, à l'instar des autres êtres humains, ne sont pas parfaits et tous leurs cours ne sont pas irréprochables.
Mais comment imaginer que dans la pratique d'un enseignant qui exerce depuis plus de vingt ans, rien ne soit jugé satisfaisant ? Sauf à penser que les corps d'inspection auraient eux-mêmes été défaillants en ne détectant pas à temps ces insuffisances si prétendument nuisibles aux élèves ?

Nous tenons à rappeler aux IPR, quelle que soit la lourdeur de leur charge de travail, qu'il leur incombe d'évaluer une pratique pédagogique circonstanciée - puisqu'ils ne voient qu'une heure de cours sur les centaines données par un enseignant chaque année - et non de juger un individu en tant que personne.
Que l'autorité dont ils sont dépositaires leur donne des responsabilités et non le pouvoir.
Leur rappeler aussi que la liberté pédagogique est inscrite dans la loi.
Que beaucoup d'entre eux auraient certainement bien du mal à exercer un métier dont ils ont décroché parfois depuis plusieurs décennies.
Que les dérapages de certains ne servent en rien les intérêts de l’Éducation Nationale, surtout à l'heure où elle peine à recruter et à garder ses professeurs.

Nous les invitons en conséquence, à pratiquer envers les enseignants qu'ils ont à guider la bienveillance tant vantée à l'égard des élèves.

Le SNALC de l'Académie de Nantes
SNALC-FGAF © 2014
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Tél. : 01 47 70 00 55 - Fax : 01 42 46 26 60
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox