Déclaration liminaire du SNALC lors de la FPMA du 13 juin 2018

Déclaration liminaire du SNALC lors de la FPMA du 13 juin 2018

Le SNALC avait salué la volonté affichée du Ministre de rompre avec les errements du passé : les aménagements de la réforme du collège, insuffisants mais bienvenus ; un Conseil Supérieur des Programmes revenu à la raison ; une confiance affichée envers les professeurs.
Toutes ces petites avancées sont mises à mal par les projets de gestion des ressources humaines. Nous nous dirigeons vers une attaque sans précédent contre nos statuts, nos conditions de travail et nos droits.
La réforme des lycées déstructure les enseignements scientifiques et diminue les horaires de la quasi-totalité des séries de la voie technologique, la voie professionnelle est également menacée.
Couronnement de ces attaques, le cadre de négociation proposé par le Ministère de la Fonction Publique envisage purement et simplement de supprimer le paritarisme.
L’École de la confiance que souhaite porter M. Blanquer ne pourra se faire qu’avec les personnels, et non contre eux ou leurs représentants.

Les élus académiques du Snalc
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox