Newsletter du 23 novembre 2018 - éditorial

Newsletter du 23 novembre 2018 - éditorial

Il y a quelques années, nous avions croisé un des bras droits du Recteur dans un escalier du rectorat. La discussion s’était engagée et au bout de quelques minutes, ce monsieur nous avait dit : « Ce que j’apprécie avec le SNALC, c’est que vous êtes responsables et que vous n’êtes pas prêts à défendre tout et n’importe quoi. Et contrairement aux autres, vous ne prenez pas les gestionnaires pour vos larbins ».

Quoi ? Nos collègues si prompts à défendre l'égalité et la tolérance feraient des distinctions, et traiteraient certains comme du "petit personnel" ? Apparemment, oui...

Au SNALC, nous ne nous complaisons pas dans les jeux de rôles et les postures. Nous ne pensons pas qu’un syndicat soit sérieux en défendant l’indéfendable au détriment d’autres collègues.

Notre voix est d’autant plus écoutée qu’elle est crédible et responsable. Nous laissons les autres organisations faire des discours interminables que personne n’écoute; nous laissons les autres organisations se compromettre avec les politiques, nous laissons les autres organisations s’empêtrer dans leurs contradictions. A ce propos, il est tout simplement hallucinant de voir certains syndicats dénoncer l’arnaque du PPCR… pour lequel ils ont voté, trahissant ainsi les intérêts des collègues !

Personne ne peut acheter un vote du SNALC en commission. Nous préférons le pragmatisme au dogmatisme.

Hervé Réby, Président académique

SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox