LES VOTES AU CTM : Indemnités pour Missions Particulières (IMP)

LES VOTES AU CTM : Indemnités pour Missions Particulières (IMP)

Indemnités pour Missions Particulières (IMP)


>>> Éclairage sur les VOTES <<<


Jugeant le projet de décret incomplet et insuffisant, le SNALC réclame une meilleure rémunération, un cadrage national, une hiérarchisation des missions et appelle à voter CONTRE* ce projet pour l’améliorer.


sur ce projet incomplet à la rémunération insuffisante :


Le SNALC a voté CONTRE


Le SNALC, la FSU, la CGT et FO ont voté contre.
L'UNSA et le SGEN se sont abstenus



* Au Comité Technique Ministériel, un projet ministériel n’est reporté qu’en cas d’unanimité syndicale CONTRE : en clair, une abstention a valeur de vote POUR et permet de faire passer un texte ministériel.




RÉSULTAT
: avec l’abstention de l’UNSA et du SGEN, le projet est adopté en l’état sans aucune amélioration possible.






Et comme si ça ne suffisait pas…




Le SGEN propose que le versement de ces IMP soit soumis à l’avis du conseil d’administration : c’est-à-dire à l’avis des élèves et des parents…


sur le principe d’une rémunération des professeurs soumise à l’avis des élèves et des parents :


Le SNALC a voté CONTRE.


Le SNALC, la CGT et FO ont voté contre.
La FSU s'est abtenue.
Le SGEN et l'UNSA ont voté pour.





RÉSULTAT : sur proposition du SGEN, avec le soutien de l’UNSA et sans opposition de la FSU, le principe d’une rémunération des professeurs sera désormais soumis à l’avis des élèves et des parents !







SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox