collège : nous continuons le combat

collège : nous continuons le combat

Communiqué de presse du SNALC du 25 mars 2015 :


Réforme du collège :

nous continuons le combat




Le SNALC a pris connaissance des nouvelles fiches de discussion sur la réforme du collège. Certains changements ont clairement été effectués pour tenter de répondre à nos revendications et à la colère qui monte chez nos collègues, notamment en révisant à la hausse les horaires de langues vivantes. Nous avons remarqué que les options de langues anciennes ont été recréées mais amputées de plus d'un tiers de leurs heures, contrairement aux déclarations de la Ministre.

En l'état, le projet qui nous est proposé n'est toujours pas acceptable. Lors de la réunion de cet après-midi, le SNALC portera donc les revendications suivantes, de façon transparente :

le retrait des enseignements pratiques interdisciplinaires. Puisqu'il n'y a aucun temps de concertation prévu, nous considérons que le ministère n'est pas en droit d'imposer une pédagogie de projets disciplinaires à ses professeurs. Nous demanderons l'inscription d'éléments communs dans les programmes disciplinaires, qui pourront donner lieu soit à un enseignement disciplinaire habituel dans le cadre de programmes organisés par année scolaire, soit à la réalisation d'un projet, sur la seule base du volontariat des professeurs ;

la non inclusion des heures d'accompagnement dans les heures d'enseignements disciplinaires. Pour qu'il y ait accompagnement, il faut qu'il y ait des horaires supplémentaires ;

le rétablissement des classes bilangues et des sections européennes ; le maintien des 4h de LV1 en 6e

la suppression de la globalisation des horaires des disciplines scientifiques en classe de sixième. Nous exigeons que les horaires professeurs de chacune des trois disciplines soient au minimum égaux aux horaires actuels;

le cadrage national de la marge professeur, prioritairement pour les heures d'accompagnement, la physique, la SVT, la technologie et les langues vivantes ;

l'inclusion des professeurs documentalistes dans la grille horaire ;

la garantie d'options de langues anciennes (latin ET grec ancien) sur des horaires équivalents aux horaires actuels, ce qui n'est actuellement pas le cas.

Le SNALC ne se contentera pas de quelques ajustements : c'est la philosophie même du projet qui ne convient pas. Nous appelons les collègues à poursuivre leur mobilisation par tous les moyens possibles : pétitions, motions en conseil d'administration, heures syndicales. Si nos revendications ne sont pas satisfaites, nous ferons le nécessaire pour qu'un mouvement national se mette en place.



Contact : Jean-Rémi GIRARD, Secrétaire national à la pédagogie, girardsnalc@yahoo.fr





SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox