Collège : celui qui gouverne ment

Collège : celui qui gouverne ment

Communiqué de presse du SNALC du 7 mai 2015 :


Collège : celui qui gouverne ment.




Le SNALC réagit avec force à la campagne de désinformation et de mensonges menée ces jours derniers par le ministère, le gouvernement et maintenant le Président de la République au sujet du projet de réforme du collège. Les procédés employés ne sont pas tolérables, et les pseudo « désintox » ou « vrai/faux » colportent davantage d'erreurs qu'ils n'en corrigent.

Non, nous ne sommes pas des « immobiles » : voilà plus de 2 ans que nous avons proposé un projet complet de réforme du collège, intitulé le « collège modulaire », dont certains principes sont actuellement expérimentés dans plusieurs établissements, et qui est autrement plus efficace que le projet ministériel.

Non, les horaires de l'ensemble des disciplines ne sont pas préservés : il y a des diminutions dans la grille horaire pour les disciplines scientifiques (notamment en technologie), et de fait en français et en mathématiques avec la suppression des 2h d'accompagnement en classe de 6e, qui venaient en sus des heures d'enseignement.

Non, tous les élèves n'apprendront pas le latin, bien au contraire. Il n'y a aucun projet de programme de latin et de grec, et aucune référence dans les programmes des autres disciplines (hormis 1 ligne et demie sur l'étymologie) pour justifier un enseignement interdisciplinaire, qui aurait lieu à la place d'heures de français ou d'histoire ! En revanche, les horaires de l'option ont été considérablement réduits (1h par année), et devront être négociés au local.

Non, 100% des élèves ne gagneront pas 54h de langue vivante. Tous ceux qui suivaient une bilangue ou une section européenne perdront de très nombreuses heures d'enseignement des langues. Et oui, l'allemand est considérablement fragilisé par cette réforme, comme de nombreuses autres langues étrangères ou régionales.

Non, on n'offre pas d'accompagnement aux élèves. Ces heures devront en effet être déduites des heures de cours de chaque discipline : au lieu de faire 4h de français, on fera 3h de français et 1h d'accompagnement ! Et l'on ose faire croire que cette réforme est là pour aider les élèves, alors que toutes les heures d'accompagnement éducatif vont disparaître des collèges non éducation prioritaire à la rentrée prochaine !

Le SNALC a donc publié sur son site deux analyses complètes de la communication gouvernementale (www.snalc.fr, rubrique « Réforme du Collège »). Il invite chacun à les lire et à se forger son propre point de vue. Pour nous, cette réforme est inacceptable et est rejetée par l'immense majorité des collègues, et nous les invitons à manifester leur opinion avec force lors de la grève du 19 mai.


Contact : Jean-Rémi GIRARD, Vice-président national du SNALC, girardsnalc@yahoo.fr





Le SNALC ne fait pas que s'opposer, il sait aussi proposer :
consultez le projet de collège modulaire du SNALC
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox