Conseils de classe et autres réunions

Conseils de classe et autres réunions

L’IRRITANTE QUESTION DU NOMBRE OBLIGATOIRE DE CONSEILS ET AUTRES REUNIONS…


Chaque année, de nombreux collègues sans compter les nouveaux professeurs, saturés de réunions de toutes sortes, finissent par demander à combien de conseils de classe, ils sont tenus de participer.

LES CONSEILS DE CLASSE

Depuis toujours, un professeur est tenu de participer à un conseil par classe et par trimestre (code de l’éducation : article R. 421-51 et décret 2014-1377 &51-1°) « et chaque fois que le chef d’établissement le juge utile »

Se pose alors la question des professeurs d’éducation musicale, d’arts plastiques et de technologie qui enseignent dans de très nombreuses. Peut-on réellement exiger d’eux qu’ils participent à toutes les réunions de toutes leurs classes ?

Une circulaire du 21 novembre 1960 avait été signée par le ministère à ce sujet. « Les professeurs de sciences naturelles, de dessin, d’éducation musicale, de travaux manuels éducatifs sont en nombre restreint, même dans les grands établissements et chacun d’eux peut, de ce fait, être appelé à enseigner dans d’assez nombreuses classes de 6e. En pareil cas, on ne saurait faire obligation à ces maîtres de participer à tous les conseils de classe. Il est bon, néanmoins, qu’ils assistent à certains d’entre eux, notamment à ceux qui se tiennent en fin de trimestre. Pour pallier leur absence aux autres conseils, ils voudront bien se tenir informés des remarques émises par leurs collègues et communiquer par écrit au professeur principal les observations qu’ils ont à formuler compte tenu, éventuellement, de celles des autres professeurs »

Cette circulaire a disparu depuis plus de trente ans et comme on l’a vu elle ne s’appliquait qu’aux professeurs de certaines disciplines et qui avaient des classes de 6e. Mais la mémoire sur ce point se transmet fidèlement dans les salles de professeurs. Elle n’existe plus mais continue de s’appliquer de fait pour les professeurs de toutes ces disciplines, non seulement pour les classes de 6e mais pour toutes les classes du collège. On ne s’en plaindra pas.
Bien noter que les conseils de classe sont présidés par le chef d’établissement ou son représentant (interrogé, le ministère a répondu qu’il entendait par représentant le chef d’établissement adjoint). L’on sait pourtant que dans beaucoup d’endroits, le chef d’établissement charge de cette tâche le conseiller principal d’éducation, quand ce n’est pas le professeur principal, mais en oubliant de le faire par délégation officielle.

LE CONSEIL D’ENSEIGNEMENT

Autres réunions obligatoires : celles de l’équipe pédagogique plus connue sous le nom de conseil d’enseignement (code de l’éducation, article R. 421-49) qui est obligatoirement tenue sous la seule présidence du chef d’établissement.

LES DEMI-JOURNEES DE REFLEXION

Nous avons également les deux demi-journées chargées de réfléchir en cours d’année sur des thèmes proposés par l’autorité académique. Elles se tenaient obligatoirement avant les vacances de la Toussaint, mais le ministère a modifié la donne.

LA JOURNEE DE SOLIDARITE

La journée de solidarité tenue en dehors des heures de classe, soit 7 h d’un seul bloc ou en plusieurs fois, les professeurs à temps partiel n’étant obligés de les faire que proportionnellement à leur quotité de temps partiel.
Mais entre -temps, le ministère n’a cessé de multiplier les réunions à tout propos et hors de propos en s’appuyant sur la loi de refondation de l’école du 8 juillet 2013.

LE CONSEIL DE CYCLE

C’est ainsi qu’il a rendu obligatoires les réunions du conseil de cycle qui comporte les professeurs exerçant en classe de 6e dans le ou les collèges du secteur de recrutement dont relèvent les élèves de l’école. Ces professeurs sont désignés par le principal sur « suggestion » du conseil pédagogique (article R. 421-41-3 du code de l’éducation, décret 2014-1231 du 22 octobre 2014) Ce conseil se « concerte régulièrement »

LE CONSEIL ECOLE-COLLEGE

N’oublions pas le conseil école-collège institué par la loi (article L. 401-4) qui comporte des « personnels désignés par le principal du collège sur proposition du conseil pédagogique » et qui se réunit « au moins deux fois par an » (code de l’éducation, article D. 401-4)

Pour finir, quand vous aurez additionné toutes les heures de réunions, sans oublier celles avec les parents d’élèves, vous vous demanderez si vous n’avez pas consacré plus de temps à parler des élèves qu’à parler avec eux !

Frédéric Eleuche, membre du Bureau national


Contact : frederic.eleuche@wanadoo.fr
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox