LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES REMPLIT LE PRIVE

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES REMPLIT LE PRIVE

Publié le 03-02-2017

Dernière modification le 03-02-2017


LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES REMPLIT LE PRIVE

Les chiffres tombent, imparables. Une note ministérielle de décembre alerte les pouvoirs publics : Depuis quelques années l’enseignement privé fait le plein (13.7% des élèves de primaire, 21.5% en secondaire : + 0.9% en un an)

Comment expliquer l’hémorragie ? Il suffit d’interroger les parents : la réforme des rythmes scolaires imposée en 2013 a poussé de nombreuses familles à faire le choix du privé qui a prudemment conservé le mercredi libéré. La réforme du collège a fait le reste pour le secondaire.

Auditionnés le 1er février sur les rythmes scolaires par la commission de la culture, de l’éducation et de la communication du Sénat, le SNE et le SNALC ont exposé la réalité vécue sur le terrain :

Journée de l’enfant toujours aussi longue, fatigue accrue surtout en maternelle, difficulté de croiser les parents à l’heure de sortie, TAP indigents voire insécurisants, entrisme des mairies, coût pour les familles et les municipalités, inégalité territoriale, perte de repères des élèves, bénéfices pour les apprentissages introuvables, mais surtout perte de pouvoir d’achat des collègues (frais de garde, déplacements) et détérioration des conditions de travail des collègues avec des semaines non stop… !

Si un prochain ministre ne prend pas les décisions qui s’imposent, il est à craindre que le mouvement ne s’amplifie encore. Car le choix des familles n’est pas confessionnel : elles cherchent surtout un établissement où le respect des enseignants va de pair avec celui des élèves, où le climat est serein et les décisions prises par les acteurs de terrain. Exactement ce que nous proposons pour l’Ecole publique, qui n’a aucune raison de craindre la concurrence lorsqu’elle est assise sur des bases républicaines.

Paris, le 03 février 2017

Contacts :
Alice EISSEN, Secrétaire Nationale à la Pédagogie du SNALC-FGAF, alice.eissen@gmail.com
Pierre FAVRE, Président du SNE-CSEN, president-sne@sne-csen.net