Qui sommes-nous ?

Qui sommes-nous ?

Publié le 25-01-2014

Dernière modification le 12-12-2018

QUI SOMMES-NOUS ?










----------------------------Les idées du SNALC----------------------------


Depuis sa création, le SNALC est attaché à un enseignement public de qualité, fondé sur la transmission des connaissances, dans le respect des disciplines, avec des programmes et des horaires nationaux, des examens anonymes afin de donner aux jeunes générations une meilleure compréhension du monde et par là même, une plus grande maîtrise de leur avenir. Pour le SNALC, les méthodes ne peuvent se substituer aux contenus.

Le SNALC revendique fermement la laïcité de l'Ecole, la neutralité politique, l’indépendance à l'égard de tous les pouvoirs afin que les enfants puissent développer un esprit critique et une réflexion personnelle. Il fait de cette même indépendance l’objet de l’article premier de ses statuts : « Le SNALC est indépendant et libre de toute attache à une organisation politique, confessionnelle ou idéologique. »

Le SNALC souhaite réhabiliter les notions d'effort et de mérite sans lesquelles aucune promotion sociale n'est possible.

Il est favorable à la création de parcours scolaires diversifiés à la mesure de la variété des goûts, des projets et des aptitudes des élèves. Militant pour la suppression du collège unique, ne pouvant se résoudre à ce que l’Ecole publique devienne une école des pauvres voués à la sous-qualification et au chômage de masse, il a proposé dès le mois de juillet 2013 son projet de Collège modulaire, recueil de solutions concrètes et réalistes pour permettre à tous les collégiens de réussir à leur propre rythme, sans stigmatisation, sans redoublement, sans moyens supplémentaires (Cf. Quinzaine Universitaire n°1360). A la suite de cette réalisation, il a publié en septembre 2014 son grand projet pour la refondation des lycées : le Lycée de tous les savoirs. Ces deux projets seront repris, en octobre 2016, dans un ouvrage qui présente le projet éducatif des syndicats de la CSEN, ouvrage traitant de l’ensemble du système scolaire, de la maternelle au supérieur : Permettre à tous de réussir.

Le SNALC a toujours défendu la liberté pédagogique, la revalorisation du métier d'enseignant, le respect des biens et des personnes dans tous les établissements scolaires.


----------------------------La représentativité du SNALC----------------------------


Aux élections d'octobre 2011, à l'issue d'un scrutin électronique marqué par une forte abstention et de nombreux dysfonctionnements qui ont donné lieu à des recours devant le Conseil d’État, à 1600 voix près, il n’obtient pas de siège au Comité technique ministériel. Le SNALC conserve cependant un siège au CSE. À ce titre il prend notamment une part active à la concertation sur la Refondation de l'Ecole de la République lancée en Sorbonne le 5 juillet 2012 par le ministre Vincent Peillon.

Pour ce qui concerne la carrière des personnels, le SNALC poursuit fortement sa progression dans les commissions paritaires académiques (plus de 310 élus) parmi les agrégés, les certifiés, les professeurs d'EPS, les professeurs de lycée professionnel (PLP) ainsi que les professeurs d’enseignement général de collège (PEGC), démontrant ainsi son efficacité et son expérience dans la défense des intérêts des personnels qu’il représente.

Le SNALC conforte ainsi sa place de deuxième syndicat le plus représenté chez les professeurs du second degré. Il devance les autres organisations : SE-UNSA, SGEN-CFDT, FO, Sud, CGT… qui, pour certaines, ne peuvent prétendre siéger dans toutes les catégories.

Les élections de décembre 2014 constituent pour le SNALC un succès puisque la liste qu'il présente au CTM de l'Education nationale avec le SNE recueille 21152 voix (5,5%), ce qui lui permet d'intégrer cette instance de 15 membres. Il gagne également un second siège à la CAPN des professeurs de chaires supérieure qui en compte 4 où il siège ainsi à égalité avec le SNES. Il conserve également ses deux élus à la CAPN des professeurs agrégés (où il est deuxième derrière le SNES avec 4833 voix) et à celle des professeurs certifiés (troisième avec 9944 voix). Il se renforce par ailleurs dans toutes les académies en augmentant son nombre d'élus chez les agrégés comme chez les certifiés et en faisant son entrée dans 6 CTA. Ainsi avec 16 élus nationaux et 322 élus académiques, il confirme son rang de second syndicat des collèges et lycées derrière le SNES mais loin devant ses autres concurrents (FO, UNSA, SGEN, CGT, SUD) moins bien implantés que lui chez les professeurs.








VERSION IMPRIMABLE
ou consultez la page ELECTIONS
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Tél. : 01 47 70 00 55 - Fax : 01 42 46 26 60
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox