APPLICATION DU PPCR

APPLICATION DU PPCR

Publié le 13-11-2017

APPLICATION DU PPCR


APPLICATION DU PROTOCOLE, PARCOURS PROFESSIONNELS, CARRIÈRES ET RÉMUNÉRATIONS (P.P.C.R.)
AUX PROFESSEURS AGRÉGÉS, BI-ADMISSIBLES, CERTIFIÉS, PROFESSEURS D’EPS, DES ÉCOLES, PROFESSEURS DE LYCÉE PROFESSIONNEL, AUX CPE ET PSY-EN



Par Frédéric SEITZ, secrétaire national à la gestion des personnels
Article paru dans la Quinzaine universitaire n°1410 du 10 novembre 2017




Textes de référence : Décrets n°2017-786 et n°2017-789 du 5 mai 2017. A compter du 1er septembre 2017, les professeurs agrégés, les certifiés, les professeurs d’EPS, des Écoles, les PLP, les CPE, les Psy-EN de la classe normale sont reclassés.


La mise en oeuvre du PPCR (parcours professionnels, carrières et rémunérations) ressemble à un mauvais feuilleton tant elle a connu de péripéties et de vicissitudes. La circulaire d’application pour la classe exceptionnelle devait parvenir aux syndicats pour consultation et avis mi-juillet. En vain. Puis ce fut… fin août. Elle fut attendue tout le mois de septembre et à la mi-octobre, fut promise pour la mi-novembre.

Quant à la revalorisation indiciaire (en fait un transfert primes/points prévu pour le 1er janvier 2018), il fut question dès juillet, dans la presse, de la geler et de la reporter à un an plus tard. A la rentrée, les journaux, pour tenir sans doute les professeurs en haleine, ne manquèrent pas de reparler de ce gel/report. Le 10 octobre, jour de la manifestation contre la baisse de notre pouvoir d’achat, à laquelle participa le SNALC, l’idée du gel/report faillit fondre, pour se reformer au journal télévisé du dimanche soir, où le Président de la République, en personne l’annonça urbi et orbi.

Le Ministre de l’Action et des Comptes publics enfonça le clou le 16 octobre : le transfert primes/points prévu le 1er janvier 2019 sera repoussé d’un an. Ultime dénouement ?

Difficile de rire, pourtant, même au second degré.

Tout cela pour… trois fois rien.

Car ces rebondissements qui traduisent le peu de cas que nos gouvernants font des personnels en viendraient presque à faire oublier la réalité même du PPCR : une revalorisation indemnitaire qui n’est qu’une obole quand elle n’est pas un tour de passe-passe sous la forme du transfert primes/point, des perspectives de carrière en trompe l’oeil comme le montre la classe exceptionnelle.

Mais quelle est en fait la clef de voûte du PPCR ? La nouvelle forme d’évaluation assurée par les trois rendez-vous de carrière dont l’idéologie pédagogiste s’accompagne d’une praxis tatillonne et contraignante. La liberté pédagogique, qui fait du professeur le maître dans son art de transmettre les connaissances, qui lui donne sa suprématie apparaît alors comme sacrifiée à quelques misérables points d’indice.

Pour l’éviter, faites appel aux conseils du SNALC et téléchargez sur notre site www.snalc.fr la fiche info SNALC « Le rendez-vous de carrière ».




Lorsque l’ancienneté antérieure est égale ou supérieure à celle permettant d’accéder dans la nouvelle carrière à l’échelon supérieur, on accède immédiatement, sans conservation d’ancienneté. Les personnels non promus en 2016/2017 peuvent donc l’être dès cette année. Un agent en congé parental conserve ses droits à avancement d’échelon pour leur totalité la 1ère année, puis pour moitié les années suivantes. Loi n°2012-347 du 12/03/2012.


COMMENT CALCULER SON TRAITEMENT BRUT

Depuis le 01/02/2017 la valeur annuelle du traitement brut indice 100 est de 5623,23. Pour calculer son traitement brut mensuel, il faut multiplier son Indice Nouveau Majoré (I.N.M.) par cette valeur puis diviser le résultat par 1200. Ainsi pour un INM égal à 500 le traitement brut mensuel à compter du 01/09/2017 est de 500*5623,23 : 1200 = 2343 euros.


ATTENTION
Le Ministre de l’Action et des Comptes publics a annoncé le 16/10/2017 le report à l’année 2019 des mesures prévues par le PPCR pour l’année 2018. (Les INM au 01/01/2018 et au 01/01/2019 qui figurent sur les tableaux le sont à titre indicatif). Le transfert « primes-points » annoncé pour le 01/01/2018 est par conséquent gelé. Cette mesure aura une incidence : sur le montant de la pension des collègues qui souhaitaient partir en retraite après janvier 2018 sur le montant des HSA, des HSE et des heures d’interrogation qui est calculé sur la base de l’I.N.M.

A compter du 1er septembre 2017, l’entrée de nouveaux professeurs dans la grille des biadmissibles est fermée. En cas d’une seconde admissibilité au concours, il ne sera plus possible après cette date de bénéficier de cette bonification indiciaire. Le SNALC dénonce cette nouvelle attaque contre l’agrégation qui pénalise ceux qui ont préparé et passé les épreuves d’un concours difficile.







> Autres catégories contacter : gesper@snalc.fr

Sitôt les circulaires d’application publiées, le SNALC FGAF diffusera l’information aux catégories de personnels concernées.



contact : gesper@snalc.fr