ORAGE SUR LES V.S. EN LETTRES CLASSIQUES

ORAGE SUR LES V.S. EN LETTRES CLASSIQUES

Publié le 11-02-2018

Dernière modification le 11-02-2018

ORAGE SUR LES VENTILATIONS DE SERVICE EN

LETTRES CLASSIQUES



Par Alice EISSEN, secrétaire nationale à la pédagogie
Article publié dans la QUINZAINE UNIVERSITAIRE - #1413 - FÉVRIER 2018





Interpellé par le terrain sur des problèmes relatifs à la teneur de ventilations de service (récapitulatif du service annuel d’un professeur) de collègues de lettres classiques, le SNALC a interrogé ses adhérents afin d’identifier les difficultés.



Il apparaît que :

Certains collègues en poste fixe à temps plein dans l’établissement (près de 16% selon nos retours) voient leur VS séparée en un service de lettres classiques correspondant aux heures de latin-grec et un complément de service en lettres modernes pour les heures de français.

Cette tentative de distinction entre services apparaît depuis au moins l’année dernière.

Cette incohérence dans les VS ne relève pas d’une académie spécifique.

Au sein de chaque académie, seule une minorité de collègues est concernée mais certains retours de chefs d’établissement suite à contestation font intervenir les rectorats.

Certains chefs d’établissement assument la distinction entre les services comme étant de leur propre initiative.


Le SNALC a demandé au Ministère qu’un message soit adressé aux rectorats comme aux chefs d’établissement afin de rappeler à tous qu’un service de lettres classiques comporte latin, grec ET français et qu’en conséquence l’on ne saurait faire apparaître, pour un professeur à temps plein dans un établissement, un quelconque complément de service en lettres modernes.

En effet, la dérive potentielle est bien présente : si le service d’un professeur de lettres classiques se résumait aux langues anciennes, il serait alors possible de l’envoyer sur plusieurs établissements pour assurer exclusivement ces enseignements.

Enfin, le SNALC rappelle à tous que, dans l’interface officielle (et non celle de tel ou tel éditeur), les heures d’un professeur de lettres classiques ne sont pas scindées en deux services distincts. Il invite les collègues concernés, si le problème se reproduit, à contester la VS et à solliciter leur section académique.



SNALC-FGAF © 2014
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Tél. : 01 47 70 00 55 - Fax : 01 42 46 26 60
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox