LES ATOUTS DU SNALC

LES ATOUTS DU SNALC

MENACES SUR LES COMMISSIONS PARITAIRES


Partie 2 : LES ATOUTS DU SNALC

Partie 1 : LES COMMISSIONS PARITAIRES


Par Marie-Hélène PIQUEMAL, vice-présidente du SNALC
Article paru dans la Quinzaine universitaire n°1418


Le SNALC a de nombreux élus partout sur le territoire métropolitain, en outre-mer et à l’étranger. Dans les instances où il siège, il intervient régulièrement pour suivre et défendre les dossiers qui lui sont confiés, corrigeant des erreurs, des oublis, des anomalies.




Les opérations qui se déroulent actuellement pour les personnels d’enseignement et d’éducation concernant le mouvement dans toutes les académies en sont l’illustration parfaites : à l’heure où nous écrivons ces lignes, nos commissaires sont au travail sur les documents prévisionnels et interviendront efficacement lors des commissions paritaires pour corriger les erreurs et oublis, pour améliorer la situation et préserver les intérêts des personnels dont ils suivent les dossiers.

Au-delà de ces interventions, le SNALC se distingue des autres organisations par sa grande proximité avec ses adhérents et sympathisants.

Nous avions évoqué, dans la QU1415, la distance qu’avaient prise au cours des décennies les grosses centrales subventionnées avec les personnels : les multiples aides et financements perçus ont fini par leur accorder une grande indépendance… vis-à-vis des personnels censés être représentés.

On a ainsi hélas vu se développer un syndicalisme d’appareil et des syndicalistes de métier, qui n’ont aujourd’hui plus de liens – excepté électoraux – avec les personnels et leurs attentes. Ceux-là monopolisent la parole, votre parole, votre voix, et agissent au nom du collectif par une sorte de procuration virtuelle de l’ensemble des personnels, y compris non syndiqués. Cette représentation théorique s’éloigne des réalités et difficultés auxquelles chaque agent est individuellement confronté dans l’exercice quotidien de sa mission.

Au SNALC, il n’y a pas de « syndicaliste » de métier. La plupart des effectifs sont constitués de militants convaincus par notre conception d’un syndicalisme de proximité, réellement indépendants, soucieux avant tout des intérêts et du bienêtre des personnes dans l’exercice professionnel. Le succès du collectif ne peut s’entendre qu’en prenant soin de ce qui en fait la richesse première : les individus. Pour le SNALC, la défense d’une profession passe d’abord par le soutien et le respect des femmes et des hommes qui l’exercent dans des conditions qui ne cessent hélas de se dégrader. Cette défense-là ne saurait se limiter au huis clos feutré d’une commission paritaire : elle nécessite une présence de terrain, courageuse et déterminée quand il s’agit d’affronter et de résoudre des situations conflictuelles, de faire cesser les pressions et abus qui se multiplient.

Sa représentativité, le SNALC l’a bâtie et renforcée par son engagement auprès de tous ceux qui ont à coeur d’exercer leur métier de leur mieux et dans les meilleures conditions possibles. Cette présence et cet accompagnement définissent les principes de l’action du SNALC et dénotent sa singularité dans un paysage syndical où la plupart des organisations depuis trop longtemps installées ont perdu de vue ceux qu’elles étaient censées représenter.
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox