Gel de l'avancement : le SNALC demande la transparence

Gel de l'avancement : le SNALC demande la transparence

Communiqué de presse du SNALC du 6 février 2014 :


Gel de l'avancement : le SNALC demande la transparence





Le SNALC a pris connaissance des articles publiés sur les sites de grands quotidiens nationaux, selon lesquels Vincent Peillon aurait proposé le gel des promotions et avancements automatiques non seulement des enseignants mais encore de l'ensemble des fonctionnaires. Il a été soulagé du démenti apporté peu de temps après par le ministre.

Le SNALC demande toutefois que toute la lumière soit faite sur les propositions qui seront discutées dans le cadre du conseil stratégique de la dépense publique. Alors que les personnels de l'Éducation nationale sont touchés par une paupérisation grandissante due, entre autres, au gel du point d'indice depuis plusieurs années, toute mesure visant à restreindre encore leur pouvoir d'achat serait, aux yeux du SNALC, inacceptable.

Alors que les négociations sur l'ensemble des métiers de l'Éducation nationale sont toujours ouvertes (et que celles sur les professeurs du second degré vont reprendre), le SNALC rappelle qu'il y défendra l'amélioration des conditions matérielles et morales de tous les personnels, qui passe par une consolidation de leurs statuts, de meilleures conditions de travail et une véritable revalorisation financière.



Contact :
Jean-Rémi GIRARD, Secrétaire national à la pédagogie du SNALC, girardsnalc@yahoo.fr, 06 16 72 86 56



SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox