LYCÉE GÉNÉRAL : OÙ VA LA RÉFORME ?

LYCÉE GÉNÉRAL : OÙ VA LA RÉFORME ?

Publié le 02-10-2018

LYCÉE GÉNÉRAL : OÙ VA LA RÉFORME ?


Le SNALC a pris connaissance de la note de service sur l'orientation en fin de seconde, qui traite notamment du choix des trois spécialités en première générale. Elle ne fait que confirmer que nous avons bien eu raison de nous opposer à la réforme du lycée.

Le SNALC constate que ce document pose de sérieux problèmes. En laissant le dernier mot aux familles quant aux choix des spécialités, il risque de donner de faux espoirs aux élèves, car l'on sait très bien que les contraintes en termes de personnels et de confection des emplois du temps ne pourront être ignorées. De surcroît, en cas de désaccord, l'établissement n'aura d'autre choix que de refuser tout simplement le passage en 1ère générale, puisque c'est la seule décision qu'il peut prendre. C'est ce que le SNALC conseillera aux collègues : c'est le seul moyen de pression dont disposera l'institution pour éviter des orientations pédagogiquement absurdes.

Le SNALC regrette que les organisations syndicales n'aient eu connaissance que très tardivement du projet de note de service, ce qui n'a pas permis une étude correcte du document. Comme à son habitude, le ministère va à 100 à l'heure et consulte au dernier moment, c'est-à-dire trop tard pour permettre un réel échange et une véritable analyse de ses textes.

Par ailleurs, le SNALC a découvert avec surprise les annonces du ministre sur la prise en compte « améliorée » des options de langues anciennes au bac. Le SNALC, qui est le seul syndicat représentatif à avoir défendu au Conseil Supérieur de l'Éducation une meilleure prise en compte de toutes les options, ne cesse de s'étonner d'être averti par la presse des futures modifications des textes règlementaires. Là aussi, cela en dit beaucoup sur la médiocrité du dialogue social. Visiblement, la communication médiatique est l'alpha et l'oméga des prises de décision, ces temps-ci, et peu importe si l'on annonce aujourd'hui l'exact opposé de ce que l'on a publié hier.

Paris, le 02 octobre 2018

Contact : Jean-Rémi GIRARD, Président du SNALC, girardsnalc@yahoo.fr

VERSION IMPRIMABLE


SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Tél. : 01 47 70 00 55 - Fax : 01 42 46 26 60
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox