REFUSER D’ÊTRE PROFESSEUR PRINCIPAL ?

REFUSER D’ÊTRE PROFESSEUR PRINCIPAL ?

REFUSER D’ÊTRE PROFESSEUR PRINCIPAL ?



Article paru dans la Quinzaine universitaire n°1431, juillet 2019
Par Frédéric ELEUCHE, secrétaire national aux personnels administratifs et de santé


La nouvelle circulaire 2018-108 du 10 octobre 2018 qui a abrogé celle de janvier 1993 a alourdi de façon considérable la charge des professeurs principaux. Du coup, beaucoup de nos collègues pensent refuser cette mission. En ont-ils le droit ?
Cette circulaire précise bien que le chef d’établissement désigne comme professeurs principaux les collègues en fonction de leurs qualités pédagogiques, de leurs aptitudes aux tâches d’organisation, au travail en équipe, au dialogue quel que soit leur interlocuteur. Mais surtout elle précise que cette désignation se fait « avec l’accord des intéressés ».

En outre, l’augmentation des tâches imposées par cette circulaire n’a été accompagnée d’aucune revalorisation substantielle. En conséquence, le SNALC soutiendra tout collègue qui refusera d’assumer cette lourde tâche.■

contact :
info@snalc.fr

SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox