RENCONTRE AVEC LA DGESCO

RENCONTRE AVEC LA DGESCO

RENCONTRE AVEC LA DGESCO


La rencontre fin août 2019 avec Monsieur GEFFRAY nouvellement nommé à la tête de la DGESCO a permis au SNALC d’exposer un certain nombre de craintes pour cette rentrée scolaire.

Assiduité en petite section

Suite aux zones d’ombres et aux interrogations que suscitait la note de service du 26 juin, nous avons longuement expliqué notre inquiétude concernant l’aménagement de l’assiduité pour les petites sections et la responsabilité que cela fait encore peser sur les épaules du directeur. Le ministère s’est voulu rassurant, mais nous avons tout de même demandé à ce qu’une circulaire puisse être envoyée avant la rentrée pour s’assurer que l’information soit bien passée et éviter ainsi des situations compliquées à gérer pour les directeurs d’école. Rien n’a été fait avant la rentrée…

Dédoublement des CP, CE1 et GS en REP

Nous avons pu exprimer nos inquiétudes concernant l’alourdissement des classes de PS, MS, CE2, CM1 et CM2 en REP suite aux dédoublements des GS, CP et CE1. En effet cela va donner beaucoup moins de flexibilité dans la répartition des classes dans certaines écoles ; faire un cours double avec un CP, un CE1 ou une grande section dédoublée serait un non-sens. Certaines municipalités ont déjà parfois été bien en peine pour trouver une ou deux salles de classes. Dorénavant, avec le dédoublement des GS prévu à la rentrée 2020 et l’alourdissement des autres niveaux, c’est trois voire quatre salles qu’il va falloir trouver.

Evaluations CP et CE1

La déduction de 5h d’APC n’a pas été appliquée sur tout le territoire l’année dernière ; certains DASEN ont dit n’avoir reçu aucune directive ministérielle. Le SNALC a réclamé plus de clarté sur le sujet pour cette année et dans la communication en général.

Scolarisation inclusive

Une énième fois le SNALC a fait savoir son opposition à l’inclusion « à tout prix ». Certaines situations sont dangereuses pour les autres élèves, pour le maître et pour l’élève lui-même. Certains enseignants sont en grande souffrance devant l’absence de réponse de la hiérarchie quand l’inclusion devient impossible. Dans certaines académies, des élèves en inclusion ou en cours de reconnaissance MDPH finissent par être déscolarisés. Attention à ce que l’inclusion ne finisse pas par créer de l’exclusion.

Formation initiale

Le SNALC a rappelé l’avis unanime de la profession depuis des décennies concernant la médiocrité de la formation. Cette formation est beaucoup trop théorique, « jargonnante » et coupée du terrain. Des dizaines d'heures sont perdues à brasser de l'air.

Relation avec la hiérarchie

Le SNALC a signalé que certains IEN ont oublié que la hiérarchie avait pour rôle également de soutenir, protéger et défendre ses personnels. Des enseignants en difficultés pour diverses raisons se sentent trop souvent abandonnés par l’Education nationale. Trop souvent la méfiance a laissé place aux tensions.

Le moral au plus bas pour 2019

L’accumulation des circulaires parfois incompréhensibles, le manque de temps, la précipitation des mises en place des réformes, la multiplication des tensions, des responsabilités, des missions sont autant de facteurs qui expliquent que les professeurs des écoles sont vraiment lassés. Le nombre de démissions et de dépressions augmente d’année en année et l’absence de vraie revalorisation qui nous mettra bientôt dans une situation inquiétante en termes de retraite, ne va guère arranger les choses.

Direction d’école

LE SNALC a participé aux diverses réunions sur le sujet. Le dossier « direction d’école » refait surface régulièrement mais il est systématiquement replacé sous la pile des dossiers du moment. En attendant, la charge de travail et de responsabilités des directeurs s’alourdit… Nous sollicitons donc la reprise des discussions car la situation doit évoluer.

Christophe GRUSON & Véronique MOUHOT
SNALC premier degré
premierdegre@snalc.fr
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox