AS ET UNSS, LE RAS LE BOL

AS ET UNSS, LE RAS LE BOL

AS ET UNSS, LE RAS LE BOL

Par Laurent BONNIN, secrétaire national EPS. eps@snalc.fr Publié le 20 septembre 2019

Pour le SNALC, les AS et l’UNSS sur-exploitent les professeurs d’EPS. On constate des conditions de pratique de plus en plus dégradées (plages horaires, installations..), une amplification des charges administratives, réglementaires, sécuritaires, de formation (des jeunes officiels aux coatch…) un recours au bénévolat pour les trésoriers et les secrétaires d’AS, un forfait de 3h toujours plus extensible, un corvéabilité indigne pour palier à l’étranglement financier des AS (Forfaits et cotisations UNSS, frais de déplacement et de fonctionnement…)… et un manque évident de soutien de l’institution.

Voici le courrier qu’un de nos adhérents a adressé au directeur de l’UNSS et aux IPR de son académie. Il illustre parfaitement le ras le bol, la détresse, l’asphyxie et l’épuisement de la profession en lutte constante pour la survie des associations sportives d’établissement.


Citation:
Maintenant que j'ai affilié notre AS pour cette année scolaire, je découvre le montant du règlement des licences de mon lycée à l'UNSS : plus de 2100 € !! Nous avons eu moins de licenciés l'an dernier et nous subissons une augmentation de 500 € cette année !! Quel est le but de l'UNSS : asphyxier les AS ? De qui se moque-t-on ? L'UNSS nationale a-t-elle besoin de tant de nos fonds pour les championnats nationaux, épreuves internationales voire sa participation aux JO de 2024 ? C'est à vous dégoûter de s'investir dans l'AS... et de perdre toute confiance dans son fonctionnement et ses objectifs.

Jacques Cosserat, Lycee Ambroise Vollard, La Réunion.
Cordialement
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox