PROFESSEURS, TENTEZ UNE EXPÉRIENCE À L’ÉTRANGER

PROFESSEURS, TENTEZ UNE EXPÉRIENCE À L’ÉTRANGER

PROFESSEURS, TENTEZ UNE EXPÉRIENCE A L’ÉTRANGER


Certains collègues souhaitent avoir une autre expérience dans leur carrière, et découvrir d’autres fonctions ou pays. Plusieurs possibilités s’offrent à eux.

  • Le réseau AEFE (Agence pour l’enseignement français à l’étranger) recrute des expatriés (postes de formateurs de zones, de pays ou simplement d’établissement). Les candidatures se font en septembre sous forme papier ou informatique www.aefe.fr suivant les pays. Si vous êtes recruté, l’indemnité est conséquente, mais attention, le détachement ne dure que 5 ans (renouvelable 1 fois).

Les postes de résidents sont plus nombreux et paraissent en janvier. Attention aux pays où l’indemnité de suivi et de vie locale (ISVL) ne permet pas de vivre correctement. En effet, dans certains pays aux profils très variés (Chine, pays pétroliers, pays à forte inflation…) le coût de la vie réelle dépasse les indemnités accordées pour y vivre.

Depuis la rentrée 2019, la durée des détachements est limitée à 6 ans. Contactez-nous avant de vous engager sur un poste dont les frais sont supérieurs à la rémunération. Notez que si vous obtenez un poste, les trois premiers mois sont soumis à un contrat de droit local.

  • La MLF (Mission laïque française) propose aussi des postes où il est plus facile de partir en couple. L’inscription sur le site www.mlfmonde.org se fait dès le début de l’année avec une publication des postes vers novembre.

Dans tous les cas, le recrutement par un organisme n’est pas suffisant. Le ministère doit vous accorder le détachement afin de pouvoir partir. Les demandes tardives surtout dans les disciplines déficitaires sont souvent refusées.


  • D’autres organismes comme le programme CODOFIL (Conseil pour le développement du français en Louisiane), des Universités à l’étranger recrutent des professeurs mais les détachements sont de plus en plus difficiles à obtenir.

  • Enfin les Écoles européennes recrutent aussi des professeurs pour 9 ans maximum, qui ont souvent une expérience de l’étranger, de l’enseignement de FLE (Français Langue Étrangère) ou de langue seconde, mais les postes sont très rares chaque année, et l’enseignement dispensé est totalement diffèrent de celui en France.

Pour finir, attention aux contrats locaux et aux mises en disponibilité : non seulement ces années ne comptent pas pour votre carrière ni pour votre avancement, mais en plus, suivant les accords entre la France et le pays, elles peuvent ne pas être comptabilisées pour votre retraite.

N’hésitez pas à contacter l’équipe du SNALC International
Sébastien HECKMANN : snalc.international@gmail.com
Frantz VOR DER BRÜGGE : snalc.detom@gmail.com
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox