CONCOURS DE RECRUTEMENT : DES CHIFFRES TRÉS INTÉRESSANTS ET RÉVÉLATEURS !

CONCOURS DE RECRUTEMENT : DES CHIFFRES TRÉS INTÉRESSANTS ET RÉVÉLATEURS !

CONCOURS DE RECRUTEMENT : DES CHIFFRES TRÉS INTÉRESSANTS ET RÉVÉLATEURS !


Par Danielle ARNAUD,
secrétaire nationale chargée des contractuels
contractuels@snalc.fr
Publié le 05 janvier 2020

Les postes ouverts aux concours de recrutement d’enseignements, CPE, psychologues pour la session 2020 viennent d’être publiés. Vous trouverez le nombre de postes par types de concours : public et privé sous contrat, premier degré et second degré, répartis entre agrégation, CAPES, CAPET…, puis entre externe, interne… et enfin répartis par sections et par options (langues vivantes étrangères : anglais…).
Si l’on cumule l’enseignement public et l’enseignement privé sous contrat, on constate une baisse de près de 5,5% du nombre de postes offerts aux concours pour la session 2020 par rapport à la session 2019. Une baisse de plus…

Vous pourrez comparer ces ouvertures de postes pour la session 2020 aux nombres de postes proposés et effectivement pourvus au terme des sessions précédentes (depuis 2008). Pour chaque concours, sont mentionnés le nombre de postes offerts, le nombre d’inscrits, le nombre de présents, le nombre d’admissibles, le nombre d’admis et enfin le ratio admis/présents.

Enfin, vous pourrez accéder au nombre de candidats inscrits aux différents concours, pour la session 2020, d’une part pour le second degré et d’autre part pour le premier degré.

L’avis du SNALC : Si JM Blanquer refuse de satisfaire les revendications des enseignants sur la revalorisation de leurs rémunérations et le maintien de leur système de retraite, il ne souhaite pas non plus endiguer la crise du recrutement dans l’Éducation nationale. Cependant, ne soyons pas dupe, il s’agit d’une même et seule problématique : la reconnaissance, ou plus exactement le déclassement des enseignants dans notre société.

Non seulement, ces dernières années, le ministère a réduit le nombre de postes offerts aux concours, mais il parvient de moins en moins à trouver des candidats et le nombre d'enseignants définis, notamment dans le second degré et dans certaines disciplines.

Ainsi, au CAPES externe de mathématiques, de 2016 à 2020, le nombre de postes au concours a baissé de 18% et le nombre d’inscrits sur la même période diminuait de 30%. Si à la fin des années 2000, tous les postes offerts au CAPES externe de mathématiques étaient pourvus, ce n’est plus le cas depuis 2011. En 2019, 1200 postes au CAPES externe de mathématiques, pour 972 admis, soit 19% de postes non pourvus !

Une situation qui ne doit rien au hasard mais relève d’une stratégie ministérielle. En effet, on le sait, l’objectif final du gouvernement n’est pas d’augmenter le nombre des titulaires lauréats d’un concours, mais bien celui des contractuels. Les statistiques ne font donc que confirmer une volonté de casse du statut de fonctionnaire et du métier d’enseignant. On comprend alors aisément que ce dernier soit de plus en plus délaissé, notamment par les plus jeunes.
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox