Recentrons les missions des inspecteurs !

Recentrons les missions des inspecteurs !

Communiqué de presse du SNALC du 20 février 2014:


Recentrons les missions des inspecteurs !


Le SNALC, lors de la deuxième session du groupe de travail ministériel sur les missions des inspecteurs, a été porteur d'un message clair concernant cette catégorie de personnels.

Le SNALC demande à nouveau un recentrage sur le domaine pédagogique, recentrage qui n'a pas été accompli par rapport à la première version du texte. Nous nous inquiétons de la disparition de la notion de " discipline ", remplacée par celle de " spécialité ", qui, si elle est pertinente par exemple dans le premier degré, ne l'est pas pour les IA-IPR. Nous voulons également que le texte mentionne l'expression " inspection pédagogique individuelle " qui, pour le moment, en est absent. Les inspecteurs veulent inspecter : c'est ce qui constitue leur cœur de métier et leur permet de garder contact avec les réalités du terrain afin d'accomplir au mieux leurs autres tâches.

Une fois encore, le SNALC constate donc le décalage entre l'imposante liste de missions confiées aux inspecteurs et le faible nombre de ces derniers, ce qui entraîne un zapping permanent. Il n'est pas acceptable qu'un professeur du second degré soit en moyenne inspecté une seule fois tous les sept ans, conférant ainsi à l'inspection un aspect " couperet " qui va à l'encontre des intentions affichées : le conseil, l'accompagnement, la formation. C'est pourquoi nous demandons toujours une hausse significative du nombre de personnels afin de résorber au plus vite le décalage entre les textes et le réel.


Contact : Jean-Rémi GIRARD, Secrétaire national à la pédagogie du SNALC, girardsnalc@yahoo.fr


SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox