UNE CURIOSITÉ !

UNE CURIOSITÉ !

UNE CURIOSITÉ !


Frédéric ELEUCHE,
Secrétaire national du SNALC
Chargé des personnels administratifs,
techniques, de santé et sociaux
administratifs@snalc.fr
Le 23 janvier 2020

Le rapport Delevoye annonçait que la valeur d’acquisition du point serait de 10 euros pour un point et la valeur de service de 0,55 euro pour un point. Le projet de loi (page 8) écrit « la valeur de service du point sera déterminée par le Conseil d’administration de la caisse nationale de retraite universelle (CNRU) » De même, la valeur d’acquisition sera fixée par le dit Conseil « chaque année »

Or, le rapport Delevoye se prétendait rassurant en fixant à l’avance ces deux valeurs. Le projet de loi démontre qu’elles étaient purement inventées et qu’elles varieront bien en fonction des « projections financières du système » même si « la valeur du point ne pourra pas baisser, cette règle d’or étant inscrite à l’article 55 du projet de loi » Qui peut vraiment parier sur cette règle d’or si demain la situation économique et financière du pays ou de l’Union européenne traverse une phase très grave ?

D’ailleurs, le projet prévoit « qu’à défaut l’évolution de la valeur du point sera garantie par des règles d’indexation plus favorables que celles actuellement applicables aux actuels droits à retraite. En effet, les valeur d’acquisition et de service seront fixées par défaut en fonction de l’évolution annuelle du revenu moyen par tête constatée par l’I.N.S.E.E., en moyenne supérieure à l’inflation »
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox