EPS : LA MONTÉE DE L’INDIVIDUALISATION PÉDAGOGIQUE

EPS : LA MONTÉE DE L’INDIVIDUALISATION PÉDAGOGIQUE

EPS : LA MONTÉE

DE L’INDIVIDUALISATION PÉDAGOGIQUE





© iStock - kali9


Article rédigé par Laurent BONNIN,secrétaire national à l’EPS,
Paru dans la Quinzaine universitaire n°1439
Le 20 mars 2020





Lors de la première réunion au Ministère portant sur le « chantier retraite et rémunération », l’approche pédagogique individualisée et l’aide aux élèves à besoins particuliers, évolutions majeures et problématiques du métier, ont été soulevées.

Depuis la mise en place du collège unique, les écarts entre les élèves ne cessent de se creuser, renforcés par la loi de 2005 portant sur l’inclusion des élèves en situation de handicap.

Le code de l’Éducation l’affirme clairement « le service public de l’éducation (…) veille à l’inclusion scolaire de tous les enfants, sans aucune distinction. Il veille également à la mixité sociale des publics scolarisés au sein des établissements d’enseignement ». Tout le paradoxe et les difficultés tiennent en ces deux décisions. L’école doit accueillir toute l’hétérogénéité scolaire, ce qui en matière d’inclusion est particulièrement discutable, tout en fermant les filières et les structures de différenciation pour favoriser la mixité sociale. Dans chaque classe dorénavant, tous les niveaux se côtoient, de l’excellence au handicap. Comment dans un tel contexte gérer cette hyper hétérogénéité et « garantir la réussite de tous » ?

Une solution s’est imposée. Autrefois collective, la pédagogie s’est différenciée pour aujourd’hui s’individualiser. Il est maintenant attendu qu’un professeur dans la « prise en compte de la diversité des élèves » sache « repérer les points d’appui de chaque élève pour construire une ou des démarches d’apprentissage appropriées » (Fiche 14, BO n°13, 2015). En EPS, le professeur « s’attache à différencier les conditions d’enseignement pour que chaque élève puisse progresser et réaliser des projets individuels ». Il « propose des traitements didactiques adaptés à tous les élèves : aptes, inaptes partiels ou en situation de handicap » (programme Lycées 2019).

L’individualisation de la pédagogie n’a rien d’anodine. Ni gadget éducatif, ni mode passagère, elle est une vraie stratégie politique qui répond à des enjeux bien peu avouables et qui feront l’objet de notre prochain article.


contact :
EPS@snalc.fr
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox