TRANSFERT DES PERSONNELS DE SANTÉ AUX DÉPARTEMENTS

TRANSFERT DES PERSONNELS DE SANTÉ AUX DÉPARTEMENTS

TRANSFERT DES PERSONNELS DE SANTÉ

AUX DÉPARTEMENTS





© iStock - Brian Eichhorn


Article rédigé par Frédéric ELEUCHE, secrétaire national aux personnels administratifs et de santé
Paru dans la Quinzaine universitaire n°1439
Le 20 mars 2020




Le 11 février 2020, le Premier ministre a révélé le contenu d’une circulaire qu’il a envoyée aux préfets de région le 15 janvier 2020. La forme employée mérite à elle seule une étude très instructive.

Commençons par la forme.

« Il a été décidé » Par qui ? Mystère ! Pourquoi ne pas écrire « j’ai décidé ? ». Il a été décidé de donner une part prépondérante à la concertation locale dans la préparation du projet de loi « décentralisation différenciation et déconcentration ».

La concertation ? Quelle concertation ? Jusqu’au 11 février, aucun syndicat représentatif (et le SNALC en fait partie) n’a été informé ni consulté.

Enfin, la circulaire charge les préfets de région d’ouvrir plusieurs chantiers dont celui de la santé pour « augmenter sa performance. Mais nulle part, en aucun lieu, il n’a été établi que la performance était insuffisante ni fait le moindre bilan.

Il s’agit en réalité de demander aux dits personnels d’assumer des tâches supplémentaires en augmentant clairement « un ajout de territorialité » mais surtout en les mettant sous la coupe du conseil départemental.

Les infirmières seraient chargées du dépistage alors qu’il ne fait pas partie de leurs responsabilités et obligées d’étendre leur secteur d’activité.

Les conséquences sur leur rôle, leurs responsabilités, l’ampleur du secteur à couvrir, les logements de fonction pour les infirmières qui en disposent dans l’intérêt du service, sont telles que le SNALC ne peut que s’opposer à de tels projets, surtout si la « concertation » s’annonce de la façon envisagée par la circulaire.

C’est pourquoi le SNALC, fidèle à sa vocation d’exprimer la volonté de ses adhérents, lance un vaste questionnaire auprès des intéressés.




------------------------------------------


Transfert des personnels de santé scolaire aux départements :

qu'en pensez-vous ?

Le SNALC tient à porter votre parole, et vous invite pour cela à répondre à un très rapide questionnaire. Merci donc de consacrer une minute à cette enquête, qui pourrait jouer un rôle très important dans les décisions prises par le ministère :



contact :
atss@snalc.fr
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox