CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE EN LANGUES VIVANTES

CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE EN LANGUES VIVANTES

CONTINUITÉ PÉDAGOGIQUE EN LANGUES VIVANTES :

UNE OFFRE QUI SEMBLE SATISFAIRE LA DEMANDE, SAUF QUE...




Crédits : iStock - idealistock

Article rédigé par Sylvie CHIARIGLIONE, membre du Bureau national et secrétaire académique du SNALC de Corse
Paru dans la Quinzaine universitaire n°1440
Le 17 avril 2020





À circonstances exceptionnelles, déploiement de moyens adaptés. Les LV ne seront pas le parent pauvre du nouvel exercice pédagogique qui consiste à tout mettre en œuvre pour poursuivre un apprentissage linguistique conforme à celui que les enseignants avaient programmé avant les mesures sanitaires.


Le message de l’Inspection fut clair : la continuité pédagogique ne consiste pas à envoyer des devoirs aux élèves mais à construire des séquences avec des objectifs en termes de compétences et choisir la mise en œuvre la plus adaptée afin de les atteindre.

Liberté fut donnée d’abord à ceux qui ne maîtrisent pas les fonctionnalités des outils numériques d'avoir recours aux fonctions de base de l'ENT, de PRONOTE qui permettent l'échange de documents de toutes natures. Cela dit, la mise en œuvre d’une différenciation pédagogique par des outils facilement abordables techniquement fut très vite souhaitée. La page EDUSCOL dévolue à la continuité pédagogique en LV est d’un intérêt certain : elle allie conseils d’apprentissage distanciel et liens utiles vers des ressources pédagogiques et numériques libres (faciles d’utilisation !) qui permettent des créations innovantes, de quoi faire d’une pierre deux coups : se former à de nouvelles méthodes préconisées depuis longtemps et répondre à la tragique réalité qui suscite un tel déploiement de forces numériques.

Ces outils n'interdisant pas le recours aux livres et cahiers d'activités qui restent primordiaux, il fut clairement requis de varier les supports dans un souci d'équilibre et d'efficacité.

Le bémol ?

« L’absence » : l’absence de matériel informatique adapté pour élèves et professeurs, de connexion fiable, de fait d’interaction verbale acquise – la 5ème activité langagière s’en ressent- l’absence de plateforme suffisamment interactive pour permettre un travail linguistique optimal.

Le SNALC reconnait la pertinence des solutions pédagogiques fournies en LV mais invite l’Éducation Nationale à investir dans de vrais outils numériques pour ne plus rien avoir à envier à d’autres pays. Le niveau des élèves en LV n’en serait que meilleur !


SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox