AVEULIR LYCÉENS

AVEULIR LYCÉENS

Communiqué de presse du SNALC



AVEULIR LYCÉENS







© : iStock - Nemida




Communiqué de presse publié le 21 novembre 2020
Par Jean-Rémi GIRARD, président du SNALC





Le SNALC a pris connaissance des articles de presse consacrés aux liens entre Avenir Lycéen et le ministère de l’Éducation nationale, ainsi qu’aux questions liées aux subventions versées à cette association. Le SNALC demande que toute la lumière soit faite sur ce sujet.

Le SNALC rappelle que l’Éducation nationale est là pour former les élèves et développer leur esprit critique, et que les lycéens sont des citoyens en construction. Au-delà d’éventuelles suites judiciaires et administratives, toute personne qui œuvre à manipuler des lycéens à des fins politiques n’a pas sa place chez nous, puisqu’elle est à l’antithèse des valeurs que nous défendons collectivement.

Pour le SNALC, de nombreux éléments objectifs (taux de participation, très forte instabilité du paysage lycéen d’une élection à l’autre) montrent que l’organisation de la « démocratie » lycéenne et de sa « représentativité » posent problème, que les instances existantes (CAVN, CNVL) peuvent facilement être influencées et orientées, et que toutes les conditions sont réunies pour ce type de scandale présumé.




Télécharger la version imprimable




SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox