CTM du 9 février 2021: déclaration du SNALC

CTM du 9 février 2021: déclaration du SNALC

Déclaration du SNALC




Comité Technique Ministériel


9 février 2021






© : iStock - piranka




Déclaration publiée le 9 février 2021
Par Jean-Rémi GIRARD, président du SNALC






Monsieur le Ministre, Mesdames et Messieurs les représentants de l'administration,
Mesdames et messieurs les membres élus du comité,


Le SNALC constate sur le terrain les conséquences des suppressions de postes à la rentrée prochaine. Il faut arrêter de faire des Grenelles de l'éducation où l'on prétend chercher à améliorer les conditions de travail des personnels quand, dans le même temps, on mène une politique qui les dégrade. C'est une insulte à notre intelligence.


Je vous remercie.








VŒUX DES ORGANISATIONS SYNDICALES EN CTMEN



DEMANDE D’UN BILAN DE LA MISE EN PLACE DES PIAL

Nos organisations syndicales demandent que soit mis à l’ordre du jour du prochain CTMEN la présentation d’un bilan, attendu depuis des mois, des premières phases de la mise en œuvre des PIAL.
En effet, il apparait que celle-ci complexifie les conditions de travail des AESH donne lieu à des modifications de leurs missions au seul regard de la gestion quantitative de l’insuffisance des recrutements, sans prendre en compte ni l’impact sur leurs conditions de travail, ni la réalité des besoins des élèves.
Il est donc impératif de tirer les conséquences des premières phases de mise en œuvre avant sa généralisation.
D’autre part, des engagements ministériels en termes de revalorisation salariale ont été pris lors du lancement du Comité consultatif AESH le 27 février 2020.
Nos organisations syndicales demandent au ministre l’ouverture immédiate de discussions sur la revalorisation des salaires des AESH et nous souhaitons connaître clairement les arbitrages qui seront pris pour atteindre cet objectif ainsi que les montants qui y seront affectés.

>>> Vœu adopté par toutes les organisations syndicales du CTMEN


---------------------


DOTATIONS 1ER DEGRÉ

Suite aux propos de Mme la secrétaire d’Etat à l’éducation prioritaire, à rebours des annonces du CTMEN du 16 décembre dernier sur le maintien du moratoire sur la fermeture de classe dans les communes de moins de 5000 habitants pour la rentrée 2021, nous exigeons l’annulation immédiate de toutes les dotations négatives aux départements.

>>> Vœu adopté par toutes les organisations syndicales du CTMEN sauf le SGEN-CFDT (abstention)


---------------------


INDEMNITÉ DE SUJÉTIONS PARTICULIÈRES DES PROFESSEURS DOCUMENTALISTES

Depuis sa création, l’indemnité de sujétions particulières des professeurs documentalistes est inférieure au montant de la part fixe de l’ISOE, malgré ses revalorisations successives. Pour les élu-e-s au Comité technique ministériel de l’Éducation nationale, cette situation est inacceptable.
Le métier des professeurs documentalistes doit être pleinement reconnu. Dans cet optique, les élu-e-s renouvellent leur demande de voir les professeurs documentalistes bénéficier de la prime d’équipement informatique, à l’égal des autres professeurs, et réclament l’alignement de l’indemnité de sujétions particulières sur la part fixe de l’ISOE.
A défaut, ils exigent que l’indemnité de sujétions particulières soit portée à 1 450 € soit l’équivalent du montant de l’ISOE revalorisé du montant de la prime d’équipement informatique.

>>> Vœu adopté par toutes les organisations syndicales du CTMEN


---------------------




SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox