Compte-rendu du GT certifiés du 23 mars 2018

Compte-rendu du GT certifiés du 23 mars 2018

Académie d’Orléans-Tours – GT certifiés du 23 mars 2018
Tableau d’avancement à la classe exceptionnelle 2017

Compte-rendu



Suite aux problèmes apparus dans le tableau d’avancement à la classe exceptionnelle lors de la CAPA des professeurs certifiés, un groupe de travail est réuni le 23 mars 2018 sous la présidence de M. le chef de la DPE et de Mme la Doyenne des IA-IPR. Il débute à 14 h.

Monsieur le chef de la DPE commence par le vivier 2 et annonce qu’il souhaite respecter le rang de classement pour l’attribution des avis « excellent », ce qui donnerait des avis « excellent » jusqu’au rang 65 (promus viviers 1 et 2 confondus). Ce n’est pas difficile puisqu’un avis excellent propulse le collègue en tête du tableau. Par contre, dans les avis « très satisfaisant », il est plus compliqué de ne pas aller chercher les collègues plus loin dans le tableau, car il faut tenir compte de la parité entre hommes et femmes, et du poids relatif des disciplines. Cette difficulté se traduit en chiffres : trois promus potentiels sur 243 avis « très satisfaisant ».

Le SNES rappelle son attachement à la prise en compte avant tout de l’ancienneté, et de l’attribution de la classe exceptionnelle au 1er septembre 2017 à des collègues qui sont partis à la retraite depuis le 1er mars 2018, ou qui vont partir à la retraite.
Le SNALC est en désaccord avec cette vision des choses, car nous souhaitons que le parcours professionnel soit aussi pris en compte, pour départager les collègues de même âge. Le SNALC pense qu’il n’est pas acceptable d’évacuer toute notion de mérite au bénéfice de l’ancienneté, même si l’appréciation du mérite peut être contestable.

Monsieur le chef de la DPE et Mme la Doyenne indiquent qu’il ne faut pas oublier la valeur professionnelle. Quelqu’un de « jeune » peut être promu si le parcours est excellent. En revanche, Monsieur le chef de la DPE souhaite augmenter la moyenne d’âge et regarder l’ancienneté dans l’échelon 6.

Ensuite, les modifications proposées par la DPE, reprenant en partie les propositions du SNALC, sont étudiées pour vérifier si l’échange proposé dégrade bien le plus jeune et favorise le collègue le plus âgé, à avis bien sûr équivalents.
D’où deux modifications retravaillées en Mathématiques et en Sciences physiques et chimiques.
Le SNES se demande si le SNALC a lu tous les avis pour faire des propositions, ce que le SNES semble ne pas avoir fait par principe. Le SNALC pense que les avis n’ont pas été envoyés pour rien aux commissaires paritaires, et qu’ils donnent une image de la valeur professionnelle, qui doit être un critère de classement.

Au total, suite aux modifications, 9 collègues qui seront à la retraite entre le 1er mars et le début de l’année scolaire 2018-2019 devraient être promus, contre 3 dans le projet initial.
Quant aux promotions dans le vivier 1 des collègues enseignant dans le supérieur, elles seront limitées à leur proportion dans le vivier 1, soit 26 %.

Fin du GT à 16 h 30.


Pierre GOUGEON
Trésorier académique, commissaire paritaire
02.38.73.88.21
snalc.orleanstours@wanadoo.fr.
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox