Déclaration liminaire du SNALC – CAPA Certifiés du 3 avril 2018 - Tableau d'avancement à la classe exceptionnelle

Déclaration liminaire du SNALC – CAPA Certifiés du 3 avril 2018 - Tableau d'avancement à la classe exceptionnelle

Déclaration liminaire du SNALC
Académie d’Orléans-Tours – CAPA Certifiés du 3 avril 2018
Tableau d’avancement à la classe exceptionnelle des professeurs certifiés



Monsieur le Secrétaire général d’académie, Mesdames et Messieurs les membres de notre CAPA, chers collègues,

Monsieur le Secrétaire général d’académie, Mesdames et Messieurs les membres de notre CAPA, chers collègues,

Lors du groupe d’information du 16 janvier 2018, le SNALC Orléans-Tours avait demandé, comme la plupart des autres organisations syndicales, la tenue d’un groupe de travail avant la CAPA certifiés examinant le tableau d’avancement à la classe exceptionnelle. Nous savions que cette CAPA, compte tenu du volume des dossiers à étudier et de la nouveauté de la procédure, serait complexe. Le GT nous a été refusé. Une CAPA s’est donc réunie en mars avec le résultat que l’on sait, suivie d’un GT. L’administration ne voulait pas faire 2 réunions. Au final, il y en aura eu 3, et, en ce mois d’avril où doit s’ouvrir la campagne de promotion 2018 à la classe exceptionnelle, nous sommes toujours en train de travailler sur la promotion 2017.
Le SNALC Orléans-Tours vous demande donc, Monsieur le Secrétaire général, que sur les sujets complexes et nouveaux, des GT puissent se réunir afin de travailler plus efficacement au bénéfice de tous les collègues, qu’il s’agisse des enseignants concernés, des personnels du Rectorat et des élus. Nous saluons d’ailleurs le travail collectif réalisé pour corriger et améliorer ce tableau d’avancement.

Faire du sur-place en examinant ce tableau d’avancement 2017 offre l’avantage d’affiner notre analyse, afin, si possible, d’améliorer les tableaux suivants.

Le SNALC Orléans-Tours voudrait notamment souligner l’importance pour les évaluateurs de poser des avis rigoureux, clairs et cohérents sur les différentes promotions des personnels.
Nous sommes dans une phase de transition entre un système reposant sur la notation et un système reposant sur les avis, et nous ne faisons reproche à personne de rédactions non normées.

Le SNALC, sur le principe, est opposé au poids dominant des avis dans l’évaluation, car ils sont encore plus arbitraires que ne l’était la notation. Mais ils existent, et nous avons donc une responsabilité collective d’amélioration de ce système. Il s’agit d’un enjeu essentiel pour que les personnels accordent de la légitimité à l’évaluation et, au-delà, à l’Institution qu’ils servent.
Les avis doivent évoluer vers une normalisation minimale (très favorable, favorable, défavorable), explicite ou non, qui permette de comprendre comment sont générées les appréciations Recteur. Le SNALC Orléans-Tours demande donc que des consignes simples soient données par l’Institution pour permettre aux évaluateurs de rendre des avis intelligibles.

Il n’est pas possible d’avoir deux collègues qui, avec des appréciations littérales similaires, ont des appréciations Recteur différentes.
Il n’est pas non plus admissible que des collègues qui ont des avis « très favorable » pour l’accès au corps des professeurs agrégés, et qui ont de très bonnes appréciations littérales pour l’accès à la classe exceptionnelle, aient une appréciation du Recteur seulement « satisfaisant » pour cette classe exceptionnelle.
Il est évident que, les critères d’évaluation n’étant pas les mêmes, un collègue peut être promu à la classe exceptionnelle sans pour autant avoir des avis « très favorable » pour l’accès au corps des professeurs agrégés par liste d’aptitude. Par contre, la situation inverse est illogique : les professeurs qui ont des avis « très favorable » pour l’accès au corps des professeurs agrégés par liste d’aptitude doivent avoir aussi au minimum une appréciation du Recteur « très satisfaisant ».

Enfin, compte-tenu d’un nombre de promotions faible dans le second vivier, nous souhaitons qu’à partir du tableau 2018, une liste complémentaire soit établie pour éviter de perdre des possibilités de promotion, en cas d’accès de personnels promus à la même date dans un autre corps, par voie de liste d’aptitude ou de concours (professeurs agrégés, personnels de direction, etc…).

Mesdames et Messieurs, chers collègues, nous vous remercions.

Pierre GOUGEON et Gwenola LE HOANEN
Commissaires paritaires, experts SNALC à la CAPA en formation restreinte
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox