Suspension Mulhouse : compte rendu d'audience Recteur

Suspension Mulhouse : compte rendu d'audience Recteur

AUDIENCE AUPRÈS DU RECTEUR

DE L’ACADÉMIE DE STRASBOURG


15 janvier 2015


Compte rendu d’audience



Les organisations syndicales du corps éducatif (Inspecteurs, Personnels de direction, Enseignants) ont été invitées par le Recteur de l’académie suite aux attentats sur le thème des valeurs républicaines.

Le Recteur a annoncé en début de séance que la suspension à titre conservatoire d’un enseignant en arts plastiques d’un collège de Mulhouse avait pour objectif de pacifier la situation et d’extraire la violence de l’école.

Le SNES, SUD et FO ont choisi de quitter cette réunion, condamnant la suspension du collègue, refusant ainsi tout dialogue.

Le SNALC regrette que le Recteur ait suspendu à titre conservatoire le collègue sur de simples témoignages de collégiens. N’étant pas en possession de tous les éléments, le SNALC a cependant souhaité poursuivre la discussion avec le Recteur et les représentants du Rectorat afin de recueillir toutes les informations lui permettant de prendre position.

Le Recteur a indiqué que des outils avaient été mis à disposition des collègues via Eduscol et que ceux-ci avaient effectué un travail remarquable auprès des élèves.

Les représentants syndicaux ont rappelé que tout enseignant, personnel de direction ou personnel administratif, incarne sans faille les valeurs de la République. Elles insistent sur le fait que tous les personnels ont été bouleversés par ces attentats et ont été appelés à réagir au pied levé, notamment pour les enseignants sans formation ni instruction particulière. Ils ont donc tous dû et su réagir à cette situation exceptionnellement dramatique avec sang-froid.

Le Recteur a signalé qu’il existait des modules d’éducation à la citoyenneté.

La question substantielle résidait dans « l’après ». Quelles sont les pistes à développer pour éviter que de tels incidents ne se reproduisent et que les valeurs républicaines ne soient pas bafouées dans le milieu scolaire ?

Plusieurs pistes ont été abordées :

• Des ressources plus complètes doivent être proposées aux enseignants ;
• L’enseignement moral et civique doit être développé ;
• Les principes de laïcité dans l’école de la République doivent être prônés, l’Alsace restant une exception et un thème complexe ;
• La mixité sociale doit vivre dans nos écoles ;
• L’importance du langage et la distinction entre médias et réseaux sociaux doivent être soulignées auprès des élèves ;
• Un dialogue interculturel doit être au cœur des préoccupations du Ministère, peut-être en travaillant plus encore avec les associations d’éducation populaire et avec les partenaires référents.

Le SNALC a souligné les points suivants :

• la notion de respect, fondamentale dans toute démocratie, doit être remise au cœur de l’école républicaine ;
• l’enseignement moral et civique pour la rentrée 2015 dans les trois voies, générale, technologique et professionnelle, prévoit le thème « Pluralisme des croyances et laïcité » : celui-ci doit être traité aussi dans les classes préparant au CAP, ce qui n’est pas prévu actuellement ;
• Le respect du drapeau et de l’hymne national à l’intérieur de l’école de la République doit être sans compromis ;
• Un travail en partenariat avec « les gardiens de la paix » pour une sensibilisation aux notions de respect, droits et devoirs pourrait être envisagé, la violence étant vécue par les collègues au quotidien et touche l’ensemble du personnel éducatif ;
• L’école doit garantir la non introduction des symboles religieux en son sein ; aussi, il n’est pas acceptable de voir au sein d’une école laïque une salle dédiée au changement de la tenue vestimentaire des filles musulmanes, certaines de celles-ci refusant de participer à la minute de silence ou crachant sur une étiquette « Je suis Charlie ».

De manière générale, le SNALC indique que notre Institution doit faire bloc face aux dysfonctionnements auxquels elle est confrontée et doit y faire face collectivement.


Strasbourg, le 17 janvier 2015

Contact :

Jean-Pierre GAVRILOVIC,
président du SNALC de Strasbourg
jp_gavri@yahoo.fr






Sur le même sujet : lire le communiqué de presse du SNALC
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox