INFIRMIERS SCOLAIRES volontaires dans la lutte contre le COVID-19

INFIRMIERS SCOLAIRES volontaires dans la lutte contre le COVID-19

INFIRMIÈRES ET INFIRMIERS SCOLAIRES

engagés volontaires dans la lutte contre le COVID-19




Le SNALC a pris contact avec Mme Elisabeth Laporte, Rectrice de l’académie de Strasbourg, pour se faire l’interprète de très nombreuses infirmières et infirmiers scolaires du Haut Rhin, désireux de se porter volontaires dans la lutte contre le COVID 19, en particulier dans les EPHAD (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes).


Citation:
Madame la Rectrice,

Je suis sollicité par de nombreuses infirmières scolaires (un groupe d'une quarantaine) qui souhaitent vivement venir en aide aux victimes et en renfort des équipes soignantes dans les hôpitaux de la région, les EHPAD, les soins à domicile, ...

Pour l'instant, ces collègues sont confinées et inactives alors que leurs compétences pourraient être mises à contribution. Elles déplorent que de jeunes élèves de terminale en bac pro non diplômées se voient proposer des interventions dans des EHPAD, sans avoir été préparés pour une telle mission. Un autre exemple porte sur les étudiantes sages-femmes en dernière année, dont le stage a été interrompu, et qui sont envoyées sur le terrain pour prêter main forte.

Le SNALC, face à cette situation, souhaite soutenir cette demande et obtenir de toute urgence votre autorisation afin que les infirmières scolaires volontaires puissent rejoindre les équipes surchargées sur le terrain et dans les plus brefs délais.

Dans l'attente de votre réponse, je vous remercie par avance de l’attention que vous consacrerez à ma demande. Je vous prie d’agréer, Madame la Rectrice, l’expression de ma haute considération.


Jean-Pierre GAVRILOVIC
Président SNALC Strasbourg



La Rectrice s’est montrée très sensible à cette proposition, qu'elle a soutenue auprès du ministère et organisée localement en écrivant à chaque infirmier de l'académie, dans l'attente de la publication d'un décret national (affectations, ordres de mission, couverture) :

Citation:
Mesdames les infirmières et messieurs les infirmiers,


Vous vous êtes proposés très spontanément pour répondre à l'urgence sanitaire liée à l'épidémie qui touche tout particulièrement notre région.

A ma demande, madame de Bruneton a recensé vos candidatures avec vos vœux en termes d'affectation. A la demande de l'ARS UT68, nous avons dû intégrer vos coordonnées téléphoniques. L'ARS vous contactera directement dans les jours prochains. Si jamais cela n'était pas le cas, je vous remercie de le faire savoir auprès de madame de Bruneton.

Je vous remercie de faire part de votre démarche auprès de vos chefs d'établissements et de les informer dès que l'ARS vous aura communiqué la structure vers laquelle vous serez orientés. Merci également d'en informer la directrice académique des services de l'éducation nationale du Haut-Rhin par l'intermédiaire de la conseillère technique départementale.

Sur le plan administratif, et dans l'attente de prochaines instructions de la part de la DGRH, vous serez placés en autorisation spéciale d'absence, toujours sous notre responsabilité.

Mesdames et messieurs, je tiens à vous adresser mes remerciements les plus chaleureux pour votre sens du service et votre engagement auprès de vos collègues du ministère des solidarités et de la santé. Prenez soin de vous.

Nous restons à votre disposition pour toute question,

Avec mes salutations respectueuses,

Elisabeth LAPORTE
Rectrice de l'académie
ce.recteur@ac-strasbourg.fr




Le Décret n° 2020-337 du 26 mars 2020 complétant le décret n° 2020-293 du 23 mars 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l'épidémie de covid-19 dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire vient d'être publié au JO : ICI. Ce décret a été complété par un arrêté portant diverses dispositions relatives à l'indemnisation des professionnels de santé avec un paragraphe particulier relatif aux infirmiers du ministère de l’éducation nationale où est notifiée le montant de l’indemnité horaire brut qui doit leur être servie.


Le SNALC tient à saluer l'engagement, le courage et le professionnalisme des infirmières et infirmiers scolaires volontaires qui mettront leurs compétences et leurs connaissances au service des malades et des personnes fragiles, et seront en première ligne pour soigner, accompagner, soutenir chacun dans la lutte contre l'épidémie.

Jean-Pierre Gavrilovic
Président du SNALC de Strasbourg
snalc-strasbourg@snalc.fr
SNALC © 2018
Association déclarée - Syndicat de salariés
N°SIREN 784 312 282
4, rue de Trévise 75009 Paris
Hébergement : ovh.com
Site optimisé pour Chrome et Firefox